Récapitulatif de l’année 2018 et les projets à venir de Jack et Kastro

Récapitulatif de l’année 2018 et les projets à venir de Jack et Kastro

 

En 2017, Andrée-Anne de My Urban Map avait réalisé une entrevue avec Jack et Kastro sur la sortie de leur mixtape Jaspora vol.1. Par la suite, le duo a fait plusieurs spectacles à Montréal dans le cadre de festivals, en Haïti et en Floride. Nous avons décidé de leur poser quelques questions en rétrospectives de leur année 2018 et sur ce qui s’en vient pour l’année en cours. Le 17 mars dernier était le lancement de la nouvelle chanson Tet Ansanm de Jack et Kastro mettant en vedette dix autres artistes de la créolophonie Montréalaise. 

Depuis ma dernière entrevue avec vous au printemps 2017 pour la sortie de votre mixtape Jaspora Vol.1. Pouvez-vous nous raconter ce qui s’est passé par la suite pour vous jusqu’en 2018. 
 
Beaucoup de chose se sont passé. Premièrement nous avons fait un bilan de notre année 2017 avec notre équipe de management pour ensuite mieux attaquer le plan pour l’année 2018 et 2019. Concernant les spectacles nous avons décidé en 2018 de plutôt se concentrer sur des spectacles faisant partie de festivals. Nous avons eu la chance de performer au FESTIVAL INTERNATIONAL MUSIQUE CRÉOLE DE MONTRÉAL, FESTIVAL ZOUK KOMPA DE L’ONTARIO, LE FESTIVAL DE LA FÊTE DU DRAPEAU etc. Le but était de vivre autre chose que les salles de spectacles ou bars et de se faire plus remarquer par la communauté. 
 
Quel a été l’impact et les changements sur votre groupe depuis vos spectacles en Haïti et en Floride? 
 
Nous avons beaucoup appris. Voyager nous ouvre les yeux. Performer dans notre pays d’origine était plus qu’une joie, un petit rêve devenu réalité. Outre la musique on voit et réalise à quelle point nous sommes tout de même privilégié de vivre dans un pays comme le Canada. Voir le sourire la bonne humeur et la joie des gens lorsque nous performons sur scène nous donne une sorte d’adrénaline que seuls des artistes ayant vécu cet amour du public peuvent comprendre. Ce qui était encore plus fantastique c’est que lors de cette mini tournée nous avons pu prendre le temps d’aider un programme sportif mis en ouvre par un de nos amis de Montréal qui à pour but d’aider et former des éducateurs sportifs aux basket-ball et au soccer. Donc, ce fût un des plus beaux voyages de notre vie, imaginez-vous voyager pour votre musique et mettre la main à la pâte dans un programme social pour aider la communauté local de la bas. Miami ce fût une autre expérience totalement différente. Beaucoup plus organisé et sur un court laps de temps nous avons pu rencontrer des grands du milieu dans lequel nous venons à peine de commencer à faire notre marque. Bref, c’est deux expériences internationales nous à aider à cibler un peu plus notre style musical et nous à fait comprendre qu’il y a un public qui est prêt à consommer du Jack et Kastro.
 
Trouvez-vous que le Québec laisse la place au rap créole? 
 
Oui et non, car certains médias hip-hop québécois on déjà fait un peu de promotion pour certains artistes rap kréyol, mais en même temps c’est un style musical qui commence à prendre un peu plus d’ampleur puisque plus d’artiste le pratique. Mais le rap kréyol existe au Québec depuis plusieurs années, mais ne concurrence pas avec le rap québécois francophone ou anglophone ce qui est tout à fait normal. Par contre, je pense qu’à Montréal les médias de la communauté commence tranquillement à en parlé ce qui fait en sorte que ce style musical commence à suscité un peu plus d’intérêt dans cette communauté. Nous pouvons donc dire que le rap kréyol prend sa place plus à Montréal qu’au travers de la province  entière. Par contre lorsque nous avons fait la tournée enfant de la Lune avec Don Vi la réponse du public québécois en région était fantastique, ce qui laisse présager que peut-être si les médias du Québec prônait un peu plus ce style peut-être qu’il prendrait énormément d’ampleur, mais la barrière de la langue reste une certaine réalité.
 

Vous allez sortir prochainement un vol.2 de Jaspora, quels thèmes s’y retrouveront et qu’est-ce qui sera différent du vol.1? 

Dans le volume 2 et 3 on pourra entendre une évolution musicale. Nous resterons fidèle à nous même comme toujours, mais nous iront chercher un public plus large et plus festif. On pourra y retrouver notre passage en Haïti bien sûr. Le volume 1 reflétait un peu notre passé notre vécu et le volume 2 et 3 plus notre futur et état d’esprit. 

À quoi peuvent s’attendre vos fans pour l’année 2019? 

Du Jack et Kastro plus festifs, plus musicale, plus chaleureux. Nous voulons que nos fans sentent l’amour que nous avons à partager et entendre nos messages dans lesquels ils pourront se reconnaître. 

Voici ci-dessous la chanson Tet Ansanm avec Jack & Kastro, Bullet Ghost, Gino Zokot, Fyahbwoy La, Lyska, Princess Thuggysh, Fax Savage, Jean Edly, Dj Abuelo et Moun Fou

Le making off de la collaboration entre les artistes pour la chanson Tet Ansanm

Voici le dernier clip de Jack & Kastro avec le titre Lajan

 

Entrevue par : Andrée-Anne Bohémier (My Urban Map) 

 

Laisser un commentaire