DANS MON MONTRÉAL-NORD SE TROUVE LOUSSA

DANS MON QUARTIER SE TROUVE?

DANS MON MONTRÉAL-NORD SE TROUVE LOUSSA

Dernièrement, nous vous avons parlé à quelques reprises de ce jeune rappeur très prometteur qu’est LoussaLoussa est un rappeur et un auteur qui compose des textes réfléchis et provocateurs et a plus d’une dizaine de clips à son actif. D’ailleurs, tout récemment, il a sorti le clip YoungHoodBoy en collaboration avec le vétéran Cyrus. Dans l’entrevue qui suit, nous lui avons posé quelques questions afin d’en savoir un peu plus sur ses inspirations, ses futurs projets et la vision qu’il a du rap en général.

Dis-nous à quel moment dans ta vie, tu t’es dit, je veux devenir rappeur et pourquoi avoir choisi le rap?

J’ai commencé à écouter du rap très jeune. Au début, j’aimais le côté “All eyez on you” du truc, le fait de pouvoir avoir les spotlights sur soi. Par la suite, j’ai rapidement vu que les rappeurs captaient l’attention et qu’une grande partie d’la population aimait et adhérait à cette nouvelle vibe. J’aimais le fait qu’on pouvait s’exprimer et dénoncer certains trucs sans trop se censurer. Je sentais que le truc était plus vrai que les autres types de musiques qu’on nous proposait à la radio ou à la télévision. De plus, le rap correspondait plus à ma personne puisque ça parle très souvent de ce qui se passe dans les quartiers difficiles etc. Je m’y suis vite identifié. Je pense que j’ai voulu devenir rappeur dès que j’ai compris tout ça et que j’ai vu que j’avais un certain talent dans ce domaine. J’avais environ 14 ans lorsque j’ai écrit mon premier texte sur un instrumental.  

Quelle est ta principale source d’inspiration quand tu écris et qu’aimerais-tu que les gens retiennent de tes chansons?

Mon vécu. Le vécu des gens qui m’entourent, ce que je vois autour de moi. Je veux que les gens aillent une bonne vibe quand ils m’écoutent, qu’ils retiennent que j’suis pas un mec mauvais, que j’ai juste fait avec ma réalité et j’essaye de leur donner un portrait d’un monde qui est le mien. Une réalité montréalaise/québécoise, un peu tabou et dont on parle peu dans le mainstream québécois.

Pour toi que signifie le mot : artiste?

Un artiste c’est quelqu’un qui se différencie, qui a quelque chose d’unique. Quelqu’un qui porte un message consciemment ou inconsciemment. L’artiste ne se sent d’ailleurs pas souvent bien à vivre dans la société qui lui est proposée, il est en marge de tout ça, comme s’il vivait dans son propre univers. 

Si tu devais choisir 3 artistes avec qui collaborer, quels serait ces artistes et pourquoi ?

Tupac: pour ce que ça symbolise, pour l’écriture extraordinaire qu’il avait et pour la force de ses messages. Pour le Gangster et pour l’homme de cœur qu’il était. J’trouvais qu’il représentait bien la rue avec une certaine classe malgré tout.

Les rappeurs de ma ville: J’suis très ouvert à collaborer pour faire avancer la cause de Montréal. Faut pas se diviser entre nous, il faut que chacun se fasse son propre public et par la suite une collaboration : mélange de fan, augmentation du fan base = tu te fais plus connaître en plus de faire un morceau qui est lourd.

Je suis assez ouvert en feat en général. Tant qu’on peut faire de quoi de bon et que ça peut être bénéfique pour les 2 artistes. J’aimerais bien faire un feat avec un artiste français ou à l’international. 

Quels sont tes projets pour l’été 2018? 

J’ai un tourné un clip dans le Nord du Maroc en featuring avec un rappeur marocain dans une ville où French Montana avait lui aussi fait son clip. Sinon je travaille sur la sortie de mon premier projet solo qui s’appellera Babylone et puis c’est ça, je vais travailler fort pour que le projet soit le plus complet possible. J’ai quelque featuring déjà confirmés comme Cyrus dans la chanson YoungHoodBoy qui est déjà sortie ainsi que d’autres surprises qui arrivent très prochainement.

Suivre LOUSSA sur les réseaux sociaux : 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

Entrevue réalisée par Andrée-Anne Bohémier pour My Urban Map – Ma Carte Urbaine – Votre répertoire urbain

Laisser un commentaire